Hier soir, à la Cantine numérique Rennaise, La souris qui Raconte était invitée à partager son expérience numérique. La table ronde, sur le thème « De l’imprimé au numérique » était animée par Lorenzo Soccavo, enseignant, conférencier et théoricien de l’avenir du livre, dont la vision prospective du livre numérique est synthétisée ci-dessous :

Depuis juillet 1971 et le lancement du Project Gutenberg, numérisation de livres imprimés à l’Université d’Illinois par Michael Hart, nous vivons ce que nous pourrions appeler : « l’époque des e-incunables », en référence à l’époque des incunables, premiers textes imprimés, entre 1450 et 1501.
Dans ce contexte, une nouvelle génération de maisons d’édition voit le jour : des éditeurs « pure-players », que nous pouvons définir ainsi : « Un éditeur pure-player est un entrepreneur qui publie des livres exclusivement dans des formats numériques à destination des nouveaux dispositifs de lecture ».

Le lieu d’abord, convivial et lumineux, est adossé à l’espace culturel « Les champs libres« , qui réunit une bibliothèque, le musée de Bretagne et un Espace des Sciences. La salle rassemblait un auditoire d’environ 90 personnes intéressées par le sujet. Les intervenants invités, passionnés et passionnants, ont livré au public un peu de leur histoire entrepreneuriale. J’ai franchement apprécié l’ambiance détendue et bienveillante qui régnait dans la salle ainsi que la richesse des interventions !

Stephen Belfond (si ce nom vous rappelle un éditeur… bingo !), participe à l’essor de l’édition en ligne (1980-2000), après avoir sévi dans le minitel. Il crée en 2005 les éditions Gutenberg, et numérique oblige, rebaptise sa société i-gutenberg. Il nous parle de la déferlante numérique, comme une marée que l’on n’arrête pas ! Sa vision du marché passe par une redistribution totale des cartes où auteurs, éditeurs, distributeurs et libraires doivent repenser le monde de l’édition « d’avant » ! Je vous invite vivement à découvrir son article paru en avril 2010 dans Le Monde.fr.

Jean-Charles Fitoussi nous parle de SmartNovel (éditeur de romans-feuilletons pour smartphones) et d’actions menées avec Veolia.

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Mobilité, Veolia Transport et SmartNovel ont présenté une initiative innovante sur mobile. Offrir un roman à leur voyageurs…

Jean-Charles évoque aussi Clic ! Je lis, la nouvelle collection de SmartNovel qui s’adresse aux 6-10 ans. Je vais vite, vite en acheter un (3,99€… un prix juste !) et vous en reparle très vite !

David Queffélec, probablement le plus jeune de la bande, nous parle quant à lui de Angle Mort, son web magazine de SF. Celui-ci marche sur le modèle freemium, une partie du contenu accessible à tous, et une partie payante (à 2,99€ seulement) avec des bonus, comme les interviews des auteurs. Pour les intéressés, ça se passe par . Il évoque aussi un autre projet d’écriture et d’édition, une coopérative d’édition… Petit pavé dans la mare, David a abordé le sujet du piratage d’un point de vue que les éditeurs papier seraient bien inspirés de prendre en compte… Le prix élevé du livre dématérialisé verrouillé dans ses DRM !

Quant à La Souris Qui Raconte, Lorenzo m’avait demandé d’évoquer rapidement mon voyage en Chine, par ici (jour 1, jour 2 et jour 3 pour ceux qui l’auraient raté). Et enfin de présenter par l’image les livres numériques de la maison. C’est évidemment avec plaisir que j’ai, en quelques minutes, immergé tout mon petit monde dans l’univers graphique et audio de LA-SOU-RIS-QUI-RA-CON-TEEE !

Un grand merci à La Cantine Numérique Rennaise !

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *