Enfin ! Je vous en ai parlé dès le début. C’était le 20 octobre 2010, dans la rubrique « Les coulisses » sur la home du site de La Souris Qui Raconte.

L’Ogresse va enfin voir le jour dans sa version numérique. En effet cette histoire de la collection Histoires à inventer, existe en version imprimée dans un tirage limité, et est éditée par les Atomes Crochus.

Les Atomes Crochus transforment la science en art, en plaisir, en rire et en jeu. C’est une association interdisciplinaire créée en 2002 à l’Ecole Normale Supérieure par trois universitaires passionnés de communication scientifique. Dès sa création, à travers une grande variété d’activités de médiation culturelle dans les domaines des sciences expérimentales et du développement durable, elle se mue en un véritable laboratoire d’innovations de la culture scientifique. L’association vise des objectifs ambitieux : développer le goût d’apprendre chez les jeunes, participer à la clarification des valeurs, entretenir l’envie de comprendre le monde. Ces objectifs sont entrés en résonnance avec La souris qui raconte. La même motivation nous anime. Entretenir le plaisir de la découverte et de la lecture chez les jeunes par la curiosité et l’émerveillement !

L’Ogresse est un conte allégorique et aborde le thème difficile des effets pervers de la croissance économique à tout crin. Il s’inscrit dans le projet « Je lis, je joue, j’agis » initié par Les Atomes Crochus en 2009. Francine Pellaud en est l’auteur et Clémentine Robach l’illustratrice, tant dans sa version papier que numérique. Elle a d’ailleurs parfaitement su adapter son travail à cette nouvelle technique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *