Nombril 1er ! Souverain d’un royaume en folie !

« Attention jeune lecteur imprudent » , ce que tu vas découvrir prochainement est « un conte bizarre et vaguement fou, bien croustillant, avec de vrais ingrédients de conte dedans… de l’Amouuuur,  des batailles (pas trop) sanglantes, des ennemis tapis dans l’ombre ! »

A la plume, Sévérine Vidal, pour sa première collaboration avec La Souris Qui Raconte. Pour les curieux, les impatients, les frénétiques, tout (ou presque) est dit dans la rubrique illustrateur.

A l’illustration, Flambi ! Un talent fou ! Qui, associé à la virtuosité de  Christèle, anime les élucubrations de Nombril ! Un vrai régal !

L’histoire est non seulement drôle, écrite avec un humour dont Sévérine nous délecte (je conseille à toutes les mamans « Arsène veut grandir« ), mais pose aussi quelques questions (beaucoup plus sérieuses) sur le ridicule du pouvoir ! Une satire moderne sous couvert de rois et de reines, de royaumes et de convoitise !

A découvrir très prochainement sur le site de La Souris Qui Raconte !

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

… Et c’est à partir du 9 novembre sur tous les bons écrans de France et de Navarre, même du Canada !

Une histoire de la collection « à jouer », à lire en ligne sur La souris qui raconte.

A l’écriture, Patrice Quélard. A l’illustration et à l’animation, Romain Egea. A la lecture Pierre Scarella. Tous les trois excellents pour le plaisir des jeunes et des moins jeunes. Et si vous voulez savoir pourquoi l' »africanos » est mort de rire (ce qu’il est), courez acheter l’histoire, vous pourriez vous aussi mourir de rire.

La souris qui raconte vous souhaite de très belles lectures interactives !

Bande annonce Antiproblemus

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Antiproblemus veut sauver la Terre
Ecrit par Patrice Quélard

Il était une fois, à quelques années lumière de la terre, une planète nommée Touvabien. Sur cette planète, tout allait bien. Il n’y avait pas de guerres, pas de violence, pas de maladies, pas de disputes, pas d’accidents. Il n’y avait pas de vols, à part bien sûr celui des oiseaux. Les gens y étaient toujours extrêmement polis et serviables…

Voilà en exclusivité les premières lignes d’une histoire qui, sous ses airs bon enfant, interroge le lecteur sur le devenir de notre planète Terre ! Le texte lu par Pierre Scarella donne vie à ce pamphlet emprunt de vérité. Romain Egea campe et anime ses personnages avec humour et fantaisie.

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone